Chambre d’hôtes - Marseille
Tél : 07 68 797 797 - Courriel : anne@terrassesurlamer.fr

Accueil > > Le blog de la maison d’hôtes à Marseille

Le blog de la maison d’hôtes à Marseille

Voir tous les monuments historiques de Marseille,
géolocalisés pour nos hôtes avec textes et photos

Endoume, la mosaïque

 

- Exposition Or au MuCEM, Marseille

Triptyque de Krefeld, Yves Klein

 

Yves Klein est l’artiste dont l’œuvre incarne le plus concrètement la thèse principale de cette exposition : avant d’être un trésor, l’or est avant tout fluidité, symbole et poésie.
Ces trois dimensions sont présentes dans les œuvres où Klein joue des ambiguïtés de l’or : riche et fragile, éternel et éphémère.

Du 25 avril au 10 septembre 2018

- L’Hermione est à Marseille !


Depuis juillet 1997, l’Association Hermione-La Fayette s’est lancée dans une formidable aventure, la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.
"Pour que vive la liberté, il faudra toujours que des hommes se lèvent et secouent l’indifférence ou la résignation."

- Neige sur le massif des calanques de Marseille


Elle recouvre aussi le jardin de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Picasso, voyages imaginaires, exposition à Marseille


Entre souvenirs de voyages et itinéraires fictifs, l’exposition Picasso, voyages imaginaires explore les sources d’un artiste visionnaire constamment en quête d’ailleurs et de renouveau formel. Peintures, sculptures, assemblages et dessins de Pablo Picasso sont présentés aux côtés d’œuvres maîtresses des collections du musée d’Archéologie méditerranéenne et du musée d’Arts africains, océaniens, amérindiens de Marseille. Quatre itinéraires, quatre dialogues, pour une invitation au voyage dans l’antre imaginaire du génie Picasso.
Une initiative du Musée national Picasso-Paris, des musées de la Ville de Marseille, en coproduction avec la Réunion des musées nationaux - Grand Palais. Des rives de la Méditerranée jusqu’aux confins de l’Afrique, l’œuvre de Pablo Picasso est empreinte d’un désir d’évasion invitant au voyage.

- MP2018 Quel Amour !


200 évènements culturels dans tout le département des Bouches-du–Rhône auront lieu du 14 février au 1er septembre 2018.
Déclaration d’amour aux arts, aux artistes et au territoire, MP2018 a pour ambition de faire vivre le département des Bouches-du-Rhône au rythme de la culture et de la création, toutes disciplines confondues.
Imaginé sur une durée de 7 mois à compter du 14 février 2018, ce nouveau rendez-vous s’illustre joyeusement par son titre Quel Amour !
Cinq ans après l’année 2013, Capitale européenne de la culture, des structures culturelles du territoire et des représentants du monde économique se sont réunis pour créer un nouvel événement artistique à résonance nationale et internationale.
Un élan collectif pour positionner les Bouches-du-Rhône comme l’une des grandes destinations culturelles de l’année 2018.

- Exposition Botero et Picasso à Aix en Provence


A l’Hôtel de Caumont, l’exposition "Botero, dialogue avec Picasso" présente, en parallèle, des œuvres des deux maîtres pour en analyser les ressemblances, influences et contradictions : soixante tableaux et deux sculptures de Botero et vingt tableaux de Picasso. Mais alors que le peintre espagnol a constamment opéré des ruptures stylistiques, Botero a toujours poursuivi dans la même direction : l’exploration d’un monde aux formes exagérées.
Du 24 novembre 2017 au 11 mars 2018

- La foire aux santons à Marseille


Elle se tient chaque année, de fin novembre à début janvier, place de la Bourse en bas de la Canebière.
Les santons de Provence sont de petites figurines en argile, très colorées, représentant, dans la crèche de Noël, la scène de la nativité : l’enfant Jésus, la Vierge Marie et saint Joseph, avec l’âne et le bœuf qui réchauffent l’enfant de leur souffle, les Rois Mages et les bergers, ainsi que tous les habitants d’un village provençal et leurs métiers traditionnels. Tout ce petit monde, chacun muni de son présent pour l’enfant Jésus, fait route à travers un paysage comportant traditionnellement une colline, une rivière avec un pont, et des oliviers (généralement représentés par du thym fleuri), vers l’étable, surmontée de son étoile.
La première foire aux santons a été inaugurée à Marseille en 1803.

- Bain de Noël en bas de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer


Sous le pont de la Fausse-Monnaie, les plus courageux de la Société Nautique de la Corniche se sont jetés à l’eau aujourd’hui pour le traditionnel bain de Noël. L’eau était à 12° mais le soleil chaleureux et le vent nul. Nous avons ensuite pique-niqué tous ensemble dans une grande convivialité sous les arches du pont.

- Vieux-Port de Marseille, photographie de Willy Ronis


Cette photo a été prise en 1946.
Dans les années 1970-1980, parallèlement à ses activités de photographe, Willy Ronis consacre beaucoup de temps à l’enseignement, notamment à la faculté d’Aix-en-Provence où il crée un cours d’histoire de la photographie, que j’ai suivi quand j’étais étudiante en Histoire de l’Art.
Amour de la transmission, gentillesse, humanité étaient les qualités, et le souvenir que je garde, de ce grand photographe.
Aujourd’hui l’œuvre de Willy Ronis est exposée dans le monde entier, et ses images figurent dans les collections des plus grands musées.

- Musée des Docks Romains à Marseille


Le Musée des Docks romains évoque l’activité portuaire de Marseille entre le VIe siècle av. J.-C. et le IVe ap. J.-C. La ville comme port de transit, s’y révèle grâce aux grands vases de stockage ou “dolia” conservés in situ et qui témoignent d’un important commerce vinaire dans la cité.
Le musée abrite également le fruit des recherches archéologiques sous-marines et présente plusieurs objets issus d’épaves de navires ayant sombré au large des côtes marseillaises : amphores, éléments d’accastillage, objets de la vie quotidienne.

- Vue de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer

La rade sud

 

- Jack London dans les mers du sud, à la Vieille Charité


Cette exposition très intéressante, à la Vieille Charité dans le quartier du Panier, retrace le voyage de Jack London et son épouse Charmian dans les îles du Pacifique à bord de leur voilier Snark, de 1907 à 1909. De nombreux objets et documents sont aussi présentés, d’un grand intérêt ethnologique.
A voir, du 8 septembre 2017 au 7 janvier 2018

- Couleurs d’automne dans les calanques de Marseille

Sorbier de l’oiseleur

 

- Nous sommes ici / We are here de Gandolfo Gabriele David, MuCEM


66 drapeaux, cannes à pêche en fibre de verre et structure d’acier
L’œuvre a été conçue en 2016 pour une exposition de préfiguration d’un Musée de la confiance et du dialogue en Méditerranée, sur l’île de Lampedusa en Italie. Elle porte un message de paix, de tolérance et de solidarité envers les populations migrantes. Visible depuis la mer et depuis la ville, l’installation forme un phare d’hospitalité pour ceux qui viennent de là-bas comme pour ceux qui vivent ici, un appel au vivre-ensemble.

- Paddle à La Lèque, calanques de Marseille

En octobre

Mer belle, ciel bleu, vent nul, cadre idyllique...

- Cap Morgiou, calanques de Marseille


Il suffit de prendre le bus jusqu’au campus de Luminy pour se retrouver dans le Parc National des Calanques, seul parc péri-urbain au monde.

- Ile de Ratonneau dans l’archipel du Frioul, baie de Marseille

En septembre

Elle fait partie du Parc national des Calanques. En promenade, nos hôtes profitent d’une vue splendide sur tout l’archipel et la cité phocéenne. Ils apprécient aussi la multiplicité de petites criques sauvages pour la baignade.

- A Malmousque


En septembre, irisation et camaïeu de bleus devant les îles d’Endoume

- Course Algernon à Marseille

Handicapés, valides, franchissons nos différences !

La course sur la Corniche, vue de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Apéritifs et pique-niques sur les rochers de Malmousque

Dès les beaux jours quand vient le soir, c’est en bord de mer que les marseillais prennent l’apéro ou cassent la croûte au rythme des flots. Ils enflamment le charbon de bois au creux des rochers ou allument le barbecue à gaz.
Lignes de pêche et grillades sont lancées...

- Festival M’RIRE au Théâtre Silvain

Du 27 juin au 1er juillet 2017, pour cette première édition du festival d’humour marseillais, quatre soirées nous divertissent au Théâtre Silvain, théâtre de plein air à côté de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.
Lors du gala d’ouverture du festival du rire, Patrick Bosso et Titoff, maîtres de cérémonie, ont accueilli le meilleur de la scène comique de l’année.

- Pêche à la ligne le long de la Corniche

Quand la Corniche s’enflamme, les pêcheurs déplient la canne.
Daurades, sars et calamars devraient craindre les feux de la rampe !

- De la maison d’hôtes Terrasses sur la mer à la mer

De la maison à la mer, par ruelles et escaliers, entre vagues de fleurs...

- Vue panoramique sur le Vieux-Port de Marseille

 

Nos hôtes aiment prendre un verre au bar-terrasse du Sofitel et profiter de la vue exceptionnelle sur le Vieux-Port. Ils apprécient ensuite la fraîcheur du soir en rentrant à pieds le long de la Corniche, s’arrêtent au Petit Pavillon pour danser la salsa en bord de mer, et après avoir surplombé le Vallon des Auffes retrouvent le calme à la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Exposition Sisley (1839-1899) à l’Hôtel de Caumont, Aix-en-Provence


Du 10 juin au 15 octobre 2017, l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence expose une soixantaine d’oeuvres d’Alfred Sisley. Beaucoup de ces tableaux viennent de musées internationaux. Il faut en profiter, et aller admirer la palette colorée des paysages du peintre impressionniste.

- Calanques de Marseille, exercices de la Sécurité Civile

Lors de leur randonnée dans les calanques, nos hôtes ont assisté aux exercices d’hélitreuillage de l’hélicoptère de la Sécurité Civile.

 

- Vue de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer

Soleil couchant sur les calanques

 

- Randonnée dans l’archipel du Frioul

Y aller en kayak ou en bateau reste un moment privilégié. Loin de l’agitation citadine, et pourtant si près de la ville, l’archipel du Frioul fait partie du parc national des calanques et abrite multitude d’espèces végétales protégées et d’oiseaux marins. Son littoral est découpé en petites criques très agréables pour se baigner, et la vue sur la cité phocéenne de toute beauté. Nos hôtes sont conquis !

- Nuit européenne des musées à Marseille

Comme chaque année, il y avait foule pour visiter gratuitement de 19 h à minuit, les expositions permanentes et temporaires des musées. Souvent, un concert était donné, comme sur le toit du FRAC ou sur la terrasse du MuCem.

- Euro Battle Pro au Théâtre Silvain

Hier soir, le Théâtre Silvain a accueilli une compétition hip-hop avec des danseurs issus des meilleures équipes européennes de breakdance.
Avec esprit d’équipe, dépassement de soi et performance artistique à travers des figures spectaculaires, le breakdance s’apparente à une véritable discipline sportive et l’Euro Battle Pro mérite de figurer parmi les évènements labellisés MPSport 2017. Le temps d’une soirée, Marseille a été la Capitale européenne du breakdance.

- Championnat d’Europe de voile à Marseille

Ce championnat a rassemblé durant une semaine les meilleurs régatistes européens des séries olympiques Finn et RS:X (hommes et femmes) sur le même plan d’eau, en rade sud de Marseille.
Un championnat d’Europe jeunes en RS:X et une régate de Miniji (bateau pour handis et valides) se sont déroulés simultanément.
Du balcon de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer ou de la Corniche, nos hôtes ont suivi l’évolution des véliplanchistes et des dériveurs.

- Joseph Inguimberty 1896-1971, au musée Regards de Provence


Au musée Regards de Provence, Poésie de Joseph Inguimberty nous a fait découvrir 80 toiles du peintre originaire de Marseille. Peinture de Marseille, de la Provence mais aussi de son séjour de 20 ans au Vietnam. Nous conseillons à nos hôtes cette très belle expo, qui dure jusqu’au 12 novembre 2017.

- La Vieille Charité

Edifié de 1671 à 1745 pour y enfermer mendiants, gueux et autres indigents qui envahissent la ville à la suite des guerres et des disettes fréquentes dans la seconde moitié du XVIIème siècle, cet ensemble est l’oeuvre de Pierre Puget, architecte et sculpteur né dans la rue voisine du Petit-Puits.
La Vieille Charité se caractérise par le contraste entre ses façades extérieures austères et ses façades intérieures rythmées par des galeries à arcades.
La chapelle, au milieu de la cour, pure expression du baroque romain, représente une véritable prouesse architecturale avec sa coupole elliptique.
Très dégradé au cours des siècles, classé en 1951, acquis par la ville en 1963, le monument a fait l’objet de travaux considérables de restauration pour devenir un des ensembles les plus harmonieux et les plus séduisants de Marseille.

 

- Voiliers de la SNIM devant la maison d’hôtes Terrasses sur la mer

Les régates de la Semaine Nautique Internationale de Méditerranée se sont déroulées du 14 au 17 avril 2017 dans la rade de Marseille.
Les voiliers ont tiré des bords devant la maison. Un joli spectacle pour nous tous !

- Coupe du Monde de planche à voile à Marseille

Du 10 au 16 avril 2017, pour la première fois, Marseille accueille une manche de coupe du monde de planche à voile, avec, par vent arrière, un slalom en forme de W. Cette épreuve réunit, en rade sud de Marseille, 80 professionnels habitués des meilleurs spots du monde pour obtenir le plus grand nombre de points à la course au titre mondial.
Des courses pour les enfants marseillais et des animations festives ponctuent également cette semaine de planche à voile dans la cité phocéenne.

 

- La plage de Maldormé à Malmousque, Marseille

A côté de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, l’eau claire de la plage de Maldormé invite à la baignade. Début avril, sur les galets de cette petite plage confidentielle, se mèlent marseillais et quelques touristes. Voilà le temps des premiers coups de soleil pour nos hôtes !

 

- Randonnée dans les calanques de Marseille, la Lèque

Début avril, le beau temps est déjà installé, les arbres sont en fleurs, les fruits formés, et les premiers bains de soleil et de mer sont à nos portes. Aujourd’hui nous sommes allés à la Lèque, c’est une grande dalle plate affleurant la mer, au bout d’une piste muletière surplombant les calanques. Nous étions seuls, comme chaque fois que nous y allons en cette saison.

- Face aux îles

Nous voilà face aux îles. Elles prolongent vers le large la Pointe d’Endoume, Malmousque : le petit Pain de Sucre, plus loin l’île d’If et son château, et derrière fermant l’horizon, les îles de Pomègues et Ratonneau que relie la digue du duc de Berry. Trois sauts et nous y sommes !

 

- Printemps au Parc Valmer, sur la Corniche

Pour ce rien, cet impondérable, qui fait qu’on croît à l’incroyable, nos hôtes viennent s’asseoir Parc Valmer, parmi les fleurs, contempler la mer.

 

- Quand le verre se plie

Dès le premier siècle de notre ère, les premiers verriers se sont installés en Gaule.
Grace à l’évolution de la technique, le verre, produit rapidement, en grande quantité et à des coûts relativement faibles, devient alors un matériau à la portée de tous.
A Marseille, le Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques, depuis trente ans accompagne et héberge des plasticiens, designers ou architectes dans leur démarche créatrice.
Le CIRVA, véritable laboratoire pour l’art contemporain, riche d’une collection d’environ 700 œuvres montrées au cours d’expositions ou dans des musées à travers le monde, expose au musée Cantini, "Une maison de verre", du 17 mars au 24 septembre 2017.

 

- Randonnée dans les calanques de Marseille, falaises Devenson

 

Les Calanques recèlent une flore et une faune exceptionnelles. Plus de 9 000 espèces de plantes sont recensées et c’est aussi le lieu de reproduction de quelques espèces rares comme l’aigle de Bonelli.
Un Parc national est un territoire d’exception, ouvert à tous mais sous la responsabilité de chacun. A ce titre , il est protégé par une réglementation spéciale. Dans le Parc national des Calanques, il est notamment interdit de faire du feu, de fumer, de bivouaquer.
En raison du risque de feu de forêt, l’accès au massif est très réglementé, surtout de juin à septembre.

- Kayak et randonnée dans les calanques de Marseille, archipel de Riou

Site d’espace absolu, liberté et dépaysement au cœur de Marseille, cet espace fragile est victime de la croissance de fréquentation marine et terrestre.
Avec plus de 2 millions de visiteurs par an, le site des calanques est l’un des lieux les plus visités de France.

- Randonnée dans les calanques de Marseille, Morgiou

 

Depuis 2012, le massif des Calanques est un Parc national qui s’étend de Marseille à la Ciotat.
C’est le premier parc périurbain d’Europe et le seul parc national terrestre et marin.
Situé à plus de 97% sur la commune de Marseille, le Massif des Calanques s’étend sur 24 kms jusqu’à cassis.
D’une superficie totale de 5000 hectares le site est classé depuis 1975.

- Randonnée dans les calanques de Marseille, Sormiou

calanque de Sormiou calanque de Sormiou

 

Nous sommes toujours sur la commune de Marseille, mais quel changement avec l’agitation du centre-ville.
Ici, sur plus de 24 kms, la nature a repris ses droits et seul le randonneur peut s’offrir un tel paysage. Les calanques se méritent !

- Semaine de la randonnée en Provence

 

 

A Marseille, les Goudes, Callelongue, les Dentelles, archipel de Riou

 
Participez à la semaine de la randonnée du 27 mars au 2 avril !
Durant cette semaine, les associations adhérentes au Comité Départemental de la Randonnée Pédestre des Bouches-du-Rhône proposent des randonnées sur des circuits de leur territoire.
Les randonnées proposées sont animées par les bénévoles formés.
Elles sont gratuites et permettent de découvrir des paysages et leur histoire insoupçonnés.

- Pierre Puget et son salon chinois, à Marseille

 

 

Pierre Puget (1620-1694), sculpteur, dessinateur, peintre et architecte marseillais, considéré comme le Michel-Ange français, est l’un des représentants de l’esprit classique français du Grand siècle dans la sculpture.
Il construisit sa bastide sur la colline Fongate. Elle fut partiellement démolie vers 1870, et devint, après avoir été un pensionnat pour jeunes filles, l’école des sœurs des Dominicaines de Toulouse à la fin du XIXème siècle. Dans la partie restante demeure le salon, dit salon chinois. Il est classé.
Aujourd’hui, cette ancienne propriété de Pierre Puget, inscrite à l’inventaire des monuments historiques en 2013, a été vendue à un promoteur immobilier. L’ancien cours Saint-Thomas d’Aquin, qui accueillait 500 élèves de l’enseignement privé jusqu’en 2012, va être converti en une quarantaine de logements.

- Street art, rue d’Endoume à Marseille

Sur le mur de la rue, devant le Four des navettes près de l’abbaye Saint-Victor, là où l’œil s’échappe vers le Vieux-Port et les forts Saint-Jean et Saint-Nicolas, un très beau pochoir de Jef Aérosol représente un homme assis, tout en couleur monochrome.
De l’autre côté du carrefour, un autre pochoir affiche l’espoir : un petit garçon souriant, assis devant une cage ouverte regarde le ciel...
Jean-François Perroy, dit Jef Aérosol, né à Nantes en 1957, est un artiste internationalement reconnu. Prof d’anglais, puis musicien, puis peintre, il est un des maîtres du pochoir en peinture de rue.

- Abricotiers, citronnier, oranger et fleurs du jardin de Terrasses sur la mer

 

 

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches... Paul Verlaine

 

A la maison d’hôtes, les arbres vont bientôt donner les fruits des confitures du matin.

 

- Run in, marathon, semi-marathon et 10 km à Marseille

13 000 coureurs ont participé à cette course. Du balcon de la maison Terrasses sur la mer, nos hôtes les ont encouragés lorsqu’ils ont franchi le pont de la Fausse-Monnaie pour rejoindre le Vieux-Port.

- La plage du Prophète, sur la Corniche à Marseille

En mars, profitons du soleil

Cette plage de sable, à proximité de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer est fréquentée à toute heure du jour et de la nuit, le matin par les habitués du quartier, la journée par les familles, et le soir par les jeunes qui improvisent des soirées festives.

- Tempête dans l’anse de la Fausse-Monnaie à Marseille

Houle du 4 mars 2017

Toute la nuit le vent a soufflé force 8 en provenance du Sud-Est puis du Sud-Ouest. La pluie courait à l’horizontale. Les embruns aussi.
A l’aube la mer était couleur de terre et la houle, monstrueuse, montait sur la Corniche, submergeait les rochers du Petit Nice, noyait sous des gerbes explosives les îles et les balises.
De la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, le spectacle était impressionnant.

- Le petit port, en bas de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer

 

Au sortir de la maison, il suffit de descendre les escaliers pour découvrir le petit port de la Fausse-Monnaie, caché sous les arches du pont. Les bateaux sont tirés à sec, les kayaks reposent sur les portants. C’est le rendez-vous des marins du quartier qui profitent dès les beaux jours de ce site exceptionnel en plein coeur de la ville.
Au-dessus zigzague la Corniche, magnifique balcon sur les îles de Marseille.

- Le soir, sur la terrasse de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer

La nuit venue, l’éclat vert du phare de Tiboulen glisse sous la Corniche, entre les arches du pont, colore les bateaux tirés au sec dans le petit port de la Fausse-Monnaie.
Puis il se perd sur les flancs de la colline de Notre-Dame de la Garde, sous la basilique éclairée.

- Funambule devant l’Opéra de Marseille

Un orchestre accompagnait la funambule. La musique résonnait dans les rues avoisinantes. Elle appelait les passants à voir le spectacle, encourager et applaudir l’artiste.
Nous étions admiratifs devant sa virtuosité.

- Biennale Internationale des Arts du Cirque 2017, à Marseille et en Provence

Cette 2ème édition se tient jusqu’au 19 février 2017, à Marseille et dans la région. C’est face à la mer, sur les plages du Prado, que la Biennale a installé son Village Chapiteaux qui abrite cinq espaces consacrés à la création et aux rencontres. L’accès en est très aisé depuis la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal

Sortie en salle de Corniche Kennedy, film de Dominique Cabrera, d’après le roman de Maylis de Kerangal.
C’est là, dans le virage qui borde la calanque de la Fausse-Monnaie, que débute l’histoire.

De la maison Terrasses sur la mer, enfant puis adolescente, je les regardais sauter de la Corniche. Du haut des rochers, c’était le grand jeu de l’épate. Mais c’était aussi un saut initiatique, non pas une chute mais une conquête, une aspiration à la liberté et à la lumière que traduisait l’immense cri poussé, qui l’accompagnait.

"Ils se donnent rendez vous au sortir du virage, après Malmousque, quand la Corniche réapparait au-dessus du littoral, voie rapide frayée entre terre et mer, lisière d’asphalte. Longue et mince, elle épouse la côte tout autant qu’elle contient la ville, en ceinture les excès, congestionnée aux heures de pointe, fluide la nuit - et lumineuse alors, son tracé fluorescent sinue dans les focales des satellites placées en orbite dans la stratosphère. Elle joue comme un seuil magnétique à la marge du continent, zone de contact et non frontière, puisqu’on la sait poreuse, percée de passages et d’escaliers qui montent vers les vieux quartiers ou descendent sur les rochers. L’observant, on pense à un front déployé que la vie affecte de tous côtés, une ligne de fuite, planétaire, sans extrémités : on y est toujours au milieu de quelque chose, en plein dedans. C’est là que ça se passe et c’est là que nous sommes." Maylis de Kerangal

- 2017, Marseille Capitale Européenne du sport

Cette année, Marseille est Capitale Européenne du sport. Natation, course, cyclisme, boxe, basket, handball, tennis, voile, rugby, hockey, escrime, randonnée, skate, BMX, kitesurf, VTT, sports de combat et sports de glisse… soit plus de 420 évènements sportifs dans les Bouches-du-Rhône, dont 30 autour du handicap.
En 2017, il y aura aussi de la culture avec des animations et des expositions, autour du sport bien sûr.
Lors de l’étape inaugurale du Crashed Ice 2017 – Championnats du Monde d’Ice Cross, les hôtes de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer sont venus encourager les meilleurs patineurs du monde venus s’affronter sur une piste de plus de 340 mètres de long, de la place Bargemon au Vieux-Port.

- Le Vieux-Port de Marseille

En janvier

Lorsque vient le soir, les voiliers rentrent au port. S’éclairent alors le MuCEM, les forts Saint-Jean et Saint-Nicolas. La ville et le Vieux-Port s’illuminent.
Du jardin du Pharo, la vue est magique... racontent les hôtes de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Bain de Noël à Marseille

Il est des rites qui ne sont pas des épreuves initiatiques, mais plutôt des rites cathartiques.
Le bain de Noël est de ceux-là, une épreuve avant le jour de l’an, avant le passage à la nouvelle année, une épreuve qui se veut une manifestation de force et de bonne santé, manifestation propitiatoire pour la nouvelle année….
En bas de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer dans le creux du Vallon de la Fausse-Monnaie, nos hôtes sont venus encourager les membres de la Société Nautique de la Corniche qui se sont jetés à l’eau.
Le bain fut complet, réel, et prolongé pour certains. Aucun ne le quitta sous la forme de glaçon. Tous ont été reconnus aptes à festoyer pour Noël et à affronter l’année 2017 !

- Régates dans la rade sud de Marseille

Comme souvent le dimanche, des régates ont lieu dans la baie de Marseille. De la terrasse de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, nos hôtes regardent les voiliers évoluer devant eux. Le spectacle n’est jamais le même. La mer peut être bleue, grise, étincelante selon l’heure et le temps qu’il fait, selon la saison.

- Le banquet de Marseille à Rome, plaisirs et jeux de pouvoirs

Dans le centre historique de Marseille, les fouilles archéologiques de ces quinze dernières années ont mis à jour trois salles de banquet et de la vaisselle d’une grande richesse.
A la Vieille Charité, au Musée d’Archéologie Méditerranéenne, en plein cœur du quartier du Panier, se tient une exposition sur le banquet antique : les salles de banquet massaliètes, la vaisselle de banquet, le banquet romain et l’évocation de la fameuse machina néronis.
Elle montre l’importance du symposion, pratique aristocratique du banquet couché, centré sur l’absorption et le rituel du vin, et la reconstitution du déroulement d’un banquet antique, des mets et des boissons consommés, du rôle attribué aux convives et des activités pratiqués : de l’art de la rhétorique aux jeux érotiques.
Le banquet, symposion en grec, convivium en latin est tout à la fois repas et fête. Il est une des formes antiques du bonheur.
Les hôtes de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer ont beaucoup apprécié cette expo qui se tient jusqu’au 30 juin 2017.

- Couleurs Marseille

De la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, nos hôtes descendent sur la Corniche et admirent les couleurs, celles des nuages se reflétant dans la mer et de l’arc-en-ciel sur le cap Couronne, comme celles des rambardes rongées par une rouille qui soulève des écailles bleu azur...

- Averse sur l’île Maïre...

De la terrasse de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, nos hôtes photographient la mer gris acier et les nuages accumulés sur l’île Maïre et les calanques.

- ah... que la vie est belle !

Nos hôtes, à Marseille, veulent découvrir les studios de la Belle de Mai où le feuilleton de Fr 3 Plus belle la vie est tourné. Les scènes extérieures sont filmées principalement dans notre quartier Endoume-Corniche, dans les rues du quartier du Panier, le Vieux-Port, le parc Borély, les jardins du palais du Pharo, le fort Saint-Jean, la place Bargemont et l’esplanade du J4. Nos hôtes ont eu plusieurs fois le privilège de suivre le tournage à côté de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, ou de croiser Mirta, Thomas, ... qui habitent à deux pas.

En 2015, Marseille avec près de 478 tournages en extérieur ou en studio, s’est affirmée comme la deuxième ville de France dans la filière de l’audiovisuel. Près de 1 700 jours de tournage par an se déroulent à Marseille, soit près de 20 % des tournages effectués en France.

Les retombées économiques sont importantes en matière de financement de film : 1 € d’aide financière génère 8 € de retombées directes (emplois et dépenses de tournage). Le chiffre peut atteindre en moyenne 17 € dans le cas de fictions audiovisuelles.
On a compté 30 millions de retombées économiques en 2015.

Climat, paysages, lumière inspirent les cinéastes, mais c’est le professionnalisme de la cité phocéenne en matière d’accueil de productions, qui attire et fidélise.

- Le rêve

Nous avons conseillé à nos hôtes, venus à la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, l’exposition "Le rêve" qui se tient au musée Cantini. Belle expo qui, à partir des différents moments de la nuit (le sommeil, les représentations nocturnes, le rêve, les fantasmes, l’hallucination et le réveil), témoigne de la fascination éprouvée par les surréalistes pour le domaine du rêve, de la métamorphose et de l’inconscient.

- Visiter Marseille en revenant de Sardaigne

La maison d’hôtes Terrasses sur la mer a accueilli ses hôtes, descendus du paquebot venant de Sardaigne, qui souhaitaient visiter Marseille. Ils ont pris des photos sur la Corniche, au MuCEM, sous l’ombrière de Norman Foster sur le Vieux-Port. Il fait encore si beau à Marseille en automne.

- Nos hôtes embarquent à Marseille pour la Corse

Avant d’embarquer sur le paquebot de la Méridionale ou de la Corsica Linéa pour aller en Corse, nos hôtes découvrent Marseille et ses calanques, la Corniche, le Vieux-Port et le MuCEM, en restant quelques jours à la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Croisière en Méditerranée, à partir de Marseille

La Méditerranée est une zone de navigation importante pour les armateurs, et Marseille trouve ses marques dans ce marché concurrentiel et se positionne plus que jamais comme le port d’embarquement pour le marché français. Les croisiéristes profitent de leur embarquement à Marseille pour passer quelques jours à la maison d’hôtes Terrasses sur la mer et visiter notre quartier d’Endoume en bord de mer, le Vieux-Port, le MuCEM,...

- Festival "Marseille Jazz des cinq continents"

Nos hôtes sont venus à Marseille pour le festival international de jazz qui se tient dans plusieurs lieux emblématiques de la ville : le théâtre Silvain en bord de mer sous la Corniche, à côté de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, le MuCEM sur le Vieux-Port et le Palais Longchamp.
Ilhan Ersahin’s Istanbul Sessions a ouvert le festival le 20 juillet, soirée festive sur le toit-terrasse de la Friche de la Belle de Mai, grandement appréciée par tous. Chaises-longues et fauteuils mis à la disposition du public, sous la pleine lune dans une bienfaisante fraîcheur nocturne...
Suivront Didier Lockwood quartet avec A.Farao, A.Ceccarelli et D.Hall au théâtre Silvain, Sarah McKenzie au MuCEM, Ibrahim Maalouf Red & Black Light et Kalthoum au Palais Longchamp, et bien d’autres.

- Ile de Porquerolles, près de Marseille

Destination de choix pour nos hôtes, l’île de Porquerolles, son bord de mer aux nombreuses criques et calanques d’eau transparente, est à 2 h de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.
Jours de détente en mer, dans la baie du Grand Langoustier. Aller découvrir l’îlot du Petit Langoustier au petit matin, et rêver le soir devant son fort auréolé par le soleil couchant.

- Au festival d’Avignon, près de Marseille

Nous avons raconté à nos hôtes notre escapade de deux jours au festival off d’Avignon, à seulement 1h15 de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer. Aller de théâtre en théâtre pour découvrir le maximum de pièces.
La ville est toujours aussi belle, et l’ambiance magique...

- Au théâtre Silvain, en bord de mer à Marseille

Magnifique lieu à ciel ouvert, cette arène en bord de mer sous la Corniche, au creux du Vallon de la Fausse-Monnaie, en plein coeur de Marseille et à deux pas de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, accueille des évènements culturels variés.
Nous avons applaudi, et conseillé à nos hôtes, deux pièces jouées au théâtre Silvain :
* "Une Folie" de Sacha Guitry présenté par Francis Huster
* "L’orgie perpétuelle", librement inspiré de la correspondance de Gustave Flaubert, interprété par Jacques Weber.
Truculent !

- Nos hôtes avec Camoin au musée Granet d’Aix-en-Provence

Nos hôtes à Marseille, ont apprécié leur visite au musée Granet d’Aix-en-Provence, à 45 mns de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, placé sous le signe du fauvisme.. avec Charles Camoin, né à Marseille, et ami de Matisse, Manguin et Marquet...
Tous quatre révolutionnent la peinture, lui donnent des teintes violentes, utilisent les couleurs primaires, peignent leurs personnages comme les paysages d’une façon radicalement nouvelle et, surtout, puisent leur inspiration dans la lumière éblouissante du Midi.
L’exposition regroupe plus de 90 tableaux, dont de nombreuses marines de Marseille, Cassis, St Tropez, ainsi que des lettres de Cézanne... Elle se tient tout l’été 2016 !

- Marseille, nous sommes sur les rives de la Méditerranée, nous la partageons et nous n’y sommes pas indifférents

Avec nos hôtes, nous ne sommes pas indifférents à cette Mare Nostrum que la Rome antique contribua à configurer.
Albert Londres, d’ailleurs, l’a écrit dans " Marseille, portes du sud"

"Allez à Marseille. Marseille vous répondra.
Cette ville est une leçon. L’indifférence coupable des contemporains ne la désarme pas. Attentive, elle écoute la voix du vaste monde et, forte de son expérience, elle engage, en notre nom, la conversation avec la terre entière
."

Dans cette lignée Alfred Seiland nous propose une exposition sur cette mer, Imperium romanum, à la Villa Méditerranée, à 30 mns de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, du 24 juin au 18 septembre 2016.
Elle répond à une initiative des Rencontres photographiques d’Arles qui s’exportent à Marseille, Avignon et Nîmes.
Pour qui aime la Méditerranée, c’est un rendez vous à noter au registre des rencontres à ne pas manquer.

- Terrasses sur la mer, notre maison d’hôtes sous la neige

Le 7 janvier 2009, il neige.
La neige est tombée toute la nuit.
Compacte, lourde, elle tapisse terrasses et jardin de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer et donne un autre visage à notre quartier en bord de mer.

- Pont de la Fausse-Monnaie à Marseille

Vues de la chambre de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, les arches du pont de la Fausse-Monnaie soulignent la calanque.
Grâce à la construction du pont de la Fausse-Monnaie et celui du Vallon des Auffes, Malmousque-Maldormé fut, en 1863, désenclavé et proche du centre. Les marseillais purent y venir en omnibus.

Il fallut, d’abord, établir des batardeaux et assécher les calanques, pour y implanter les deux piles des ponts. Les trois arches enjambent 60 mètres à 16 mètres d’ouverture au-dessus de la mer. Et sont visibles des calanques...

- La Corniche de Marseille

JPEG - 390 ko

D’abord simple chemin, la Corniche, en contrebas de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, est réaménagée en deux temps au XIXe siècle. Puis, de 1954 à 1968, la municipalité de Gaston Defferre fait élargir la Corniche.

Elle offre l’un des plus beaux paysages en balcon de Marseille sur la Méditerranée et ses îles. Tout du long se succèdent baraques de pêcheurs, villas du XIXe siècle (Villa Valmer, Villa de Gaby Deslys), hôtels, restaurants (notamment Le Petit Nice de Gérald Passédat), bars et plages. La Corniche passe au-dessus du Vallon des Auffes puis au-dessus du Vallon de la Fausse Monnaie.
La Corniche Kennedy est longée côté mer d’un banc sur presque toute sa longueur sans quasiment aucune interruption, ce qui en fait avec environ de 3 km de long le plus long banc du monde.

- Le Jardin des Vestiges - Le Musée d’Histoire de Marseille

Le Musée d’Histoire de Marseille, à 20 mns de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer, offre à nos hôtes, à deux pas du Vieux-Port, l’occasion de revisiter la fondation de Marseille, à l’emplacement même des découvertes archéologiques de 1967, et de redécouvrir quelle fut sa place en Provence et en Méditerranée.

Coques de bateaux, histoire du port et de la navigation, le tout servi de façon moderne, accessible et pédagogique, par des écrans numériques et des maquettes. Le musée présente un véritable trésor, plus de 2600 ans d’histoire, de la préhistoire, avec la grotte Cosquer, à nos jours.
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

- Le MuCEM à Marseille, plébiscité par nos hôtes

Parmi les sites de Marseille les plus plébiscités par nos hôtes, figure le MUCEM, musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, à 30 mns de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.
A ne pas manquer.
Le bâtiment par lui même, une résille de béton sur des colonnes de papyrus, avec la mer qui joue entre les mailles, fait irrémédiablement penser à un filet de pêcheur séchant au vent.
Le Musée Regards de Provence, le FRAC, le fort St Jean, l’église de la Tourette et le Vieux Port à proximité, dans un quartier totalement reconfiguré, valent absolument votre visite, les expositions du MuCEM n’étant que la cerise sur le gâteau.

- Le fort Saint-Jean, au Vieux-Port, hébergement des chevaliers de Malte

Sur la rive du Vieux-Port, la tour du Roi René veille sur Marseille.
Les hôtes de la maison d’hôtesTerrasses sur la mer sont toujours ravis de nous présenter les selfies pris du haut de la tour, avec le Vieux-Port, l’abbaye de Saint-Victor, le palais du Pharo, les ports ou Notre Dame de la Garde en arrière plan...

- Le château d’If et nos hôtes prennent le large à Marseille

C’est une fortification édifiée sur les ordres du roi François 1er . Le nom d’« If » ne vient pas de la présence d’Ifs (Taxus wallichiana) mais de la déformation du mot « hypos » qui signifiait la « petite île ».

Il se trouve sur un îlot de l’archipel du Frioul, au centre de la rade de Marseille.

C’est là que fit escale le 23 janvier 1516, la nef portugaise qui convoyait de Lisbonne à Rome le célèbre rhinocéros indien que Manuel 1er du Portugal offrait au pape Léon X. Cet animal avait été offert au roi du Portugal par le roi de Guzarat, un royaume d’Inde. François 1er qui était en pèlerinage à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume fit le déplacement avec sa cour pour venir le voir. De nombreux Marseillais se rendirent sur l’île pour admirer l’animal. Après quelques semaines, la bête reprit son voyage mais le navire fit naufrage dans le golfe de Gênes. Le pape reçut bien le rhinocéros, mais empaillé, hélas, après repêchage...

A l’intérieur du château, le cachot, reconstitué pour le tournage du film Monte-Cristo, d’où Edmond Dantès, héros littéraire, s’évada, attire toujours les hôtes de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- L’île du Frioul, port de quarantaine de Marseille

En 1820 l’épidémie de fièvre jaune qui ravage l’Espagne rappelle la grande peste qui réduisit de moitié la population de Marseille. Elle sème l’effroi. La ville décide de construire, au large de Marseille, entre les îles du Frioul, un nouveau port de quarantaine.
Ce port, avec sa chapelle et ses colonnades grecques, est aujourd’hui, après le château d’If une des visites privilégiées des hôtes de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer.

- Les plages secrètes de Marseille

L’archipel du Frioul présente quantité de criques et plages. Leur tranquillité fait le bonheur des hôtes de la maison d’hôtes Terrasses sur la mer. Ils en doivent l’accès à la digue qui relie les deux principales îles de l’archipel.
Elle fut inaugurée en 1824 pour servir l’hôpital de quarantaine, Caroline.
600 ouvriers, 2 ponts à bascule, 60 charrettes, 100 chevaux furent mobilisés deux ans durant pour édifier la digue longue de 315 m, large de 92 m, haute de 32 m. Elle culmine de 7 m au dessus des eaux.
Elle abrite aujourd’hui le port de plaisance du Frioul.

- Le vallon des Auffes, la calanque de Marseille

A l’abri des regards, blotti sous la Corniche, ce petit port de pêcheurs offre au promeneur mille touches de couleurs : barquettes marseillaises, cabanons de pêcheurs et eau turquoise composent la carte postale.
De la pizzeria au restaurant étoilé en passant par la bouillabaisse, le Vallon des Auffes est une étape gastronomique conseillée, à 5 mn à pied de notre maison d’hôtes Terrasses sur la mer.